Intelligence artificielle et embourgeoisement : Le Campus ouvre son micro à la population de Parc-Extension

Que va-t-il advenir, par exemple, de Parc-Extension, l’un des quartiers situés à proximité du tout nouveau pôle hi-tech de l’Université de Montréal ? C’est le thème du balado Le Campus, une série audio narrative créée par Xavier Kronström Richard et Paul Tom, lauréats de la cohorte 2019-2020 de l’Incubateur civique.

Zoom sur le quartier Parc-Extension à Montréal

Quartier ouvrier construit autour du transport ferroviaire de marchandises, Parc-Extension accueille successivement de nombreuses vagues d’immigrations européennes, notamment une importante communauté grecque dans les années 1960.

À la fermeture de la gare de triage en 1985, l’activité économique du quartier est sur le déclin. Restant l’un des secteurs les plus abordables pour les personnes nouvellement arrivées au pays, il continue d’attirer une grande diversité de populations immigrantes. Aujourd’hui, Parc-Extension est parmi les territoires les plus multiculturels (45 langues maternelles y sont parlées), les plus denses et les plus pauvres au Canada, où 79,2 % de sa population vit dans des logements locatifs (la moyenne montréalaise étant de 60,7 %) et donc plus à risque de porter le fardeau de la gentrification.

(Sources : Statistique Canada et Ville de Montréal)

Crédit photo : Le Campus

S’interroger sur son impact en tant qu’habitants du quartier

Résidents de Parc-Extension depuis plusieurs années, Xavier et Paul ont vu leur environnement évoluer sous les effets de l’embourgeoisement, ce qui les a amenés à s’interroger sur leur propre impact dans la transformation sociale du quartier.

« J’ai appris à aimer ce quartier méconnu, voire impénétrable. Puis, je me suis retrouvé à développer un malaise que je nommerais le dilemme de « l’embourgeoiseur », c’est-à-dire de souhaiter vivement le maintien de la réalité, de la particularité et de la diversité du quartier, et en même temps de réaliser que, d’une façon ou d’une autre, je fais partie moi-même du problème de l’embourgeoisement. »

Xavier

Déjà en proie à l’augmentation des loyers et à la spéculation immobilière, le secteur se voit frapper par une gentrification fulgurante, précipitée par l’inauguration de MIL, le nouveau campus de l’Université de Montréal, en septembre 2019. Dédié aux activités scientifiques, il entraîne l’arrivée de milliers d’étudiants et étudiantes et, dans son sillon, l’installation de laboratoires en intelligence artificielle (IA) d’entreprises d’envergure dont Microsoft et Element AI.

Une cohabitation entre un nouveau campus universitaire de haute technologie et un quartier en pleine mutation sociologique est-elle possible ?

Crédit photo : Le Campus

L’élément déclencheur qui va inspirer Le Campus

Pour Paul et Xavier, l’implantation du MIL provoque l’étincelle et devient le point central d’un projet ambitieux : créer un espace de dialogue essentiel et structurant autour des enjeux d’embourgeoisement, entre la communauté de longue date de Parc-Extension et la communauté émergente de l’IA. Car, si la communication a été soutenue autour de la construction de ce campus sur l’ancienne gare de triage, de la vitalité retrouvée dans une zone sinistrée et de la passerelle piétonne reliant deux quartiers que tout oppose en terme de niveau de vie (Outremont et Parc-Extension), le dialogue manque à l’appel.

Sous forme d’une enquête journalistique personnelle et dans une démarche de mise en récit, le balado le Campus souhaite raconter une histoire forte et universelle d’un nouveau résident du quartier, qui cherche à démystifier Parc-Extension à travers des personnes clés qui l’habitent.

« Notre approche se veut la plus inclusive possible, on y entendra différents points de vue sur l’embourgeoisement, dont des pistes de solutions individuelles et collectives. Nous allons créer un contexte favorable au dialogue, notamment en mettant en commun des réalités et des histoires personnelles, en développant des réflexes empathiques et un sentiment d’appartenance, dans le but d’amenuiser certaines tensions sociales. »

Xavier

À la recherche de ressources en innovation sociale

Attiré par l’innovation sociale, Xavier a l’intuition qu’appréhender de nouvelles méthodologies va apporter une autre dimension à sa démarche et mieux ancrer le projet. Avec Paul, ils répondent à l’appel à projets pour intégrer l’Incubateur civique et deviennent lauréats de la cohorte 2019-2020.

« J’imaginais découvrir des processus qui m’étaient inconnus et j’ai été servi. J’avais aussi hâte de rencontrer les mentors de la MIS ainsi que le groupe constituant la cohorte. »

Xavier

« Nous sommes soucieux de bien faire les choses et de prendre le temps pour les faire. Cette série porte sur des thèmes urbains contemporains comme l’inclusion, l’essor économique, le développement urbain, l’avenir du travail et la gentrification, et nous savions que nous profiterions de l’expertise de la MIS à cet égard. »

Paul

Le Campus se voulant particulièrement inclusif et représentatif de la population de Parc-Extension, le duo en est à la seconde phase de recherche et de collectes d’histoires, avec l’objectif d’une mise en production à l’automne 2020 et un déploiement courant 2021.

À la recherche de partenaires, les deux producteurs souhaiteraient aussi mettre en place des séances d’écoute et un accompagnement à la traduction pour afin d’étendre la portée du projet au-delà de la diffusion du documentaire audio.

Photo de Céline-Audrey Beauregard et Ariane Perras, leaders de projets du futur Camp Éthel, cohorte 2019-2020 de l'Incubateur civique de la MIS

D’un espace de stationnement à un esp...

  • Actualités,
  • Cohorte 2019-2020,
  • Incubateur civique,

Que faire d’un vieux stationnement étagé, vestige urbain en partie à l’abandon, enclavé dans un quartier en pleine transformation ?

Laval en transition : développer ensemble des initiatives écologiques et solidaires - Les actualités de la Maison de l'innovation sociale

Laval en transition : développer ensemb...

  • Actualités,
  • Cohorte 2019-2020,
  • Incubateur civique,

L’heure est à la lutte contre les changements climatiques. Difficile de l’ignorer, l’actualité n’a de cesse de nous le rappeler. Difficile aussi de trouver l’aspiration à passer à l’action. En…

Membres de la cohorte 2019-2020 de l'Incubateur civique

Pour catalyser la transition écologique...

  • Actualités,
  • Cohorte 2019-2020,
  • Incubateur civique,

Face aux pressions grandissantes qu’exercent le développement urbain et les changements climatiques, les collectivités n’ont d’autre choix que de renouveler leurs pratiques. Mais comment les motiver à agir ?