Lancement du LICER, un laboratoire dédié à faire évoluer les réglementations municipales

Montréal, lauréate du Défi des villes intelligentes

Le Défi des villes intelligentes (Montréal en commun) est une compétition initiée par le Gouvernement du Canada, par laquelle la Ville de Montréal a remporté le 1er prix de 50 M$ pour réaliser des projets innovants et améliorer la qualité de vie des citoyens et citoyennes.

Au cours des cinq prochaines années, la Ville de Montréal et ses partenaires mettront en œuvre un programme structuré autour de deux volets principaux:

  • Un volet en mobilité afin de rendre les déplacements plus efficaces et réduire l’utilisation de l’auto solo.
  • Un volet en sécurité alimentaire qui vise à offrir des aliments sains et locaux aux personnes vulnérables.

Les projets développés par les partenaires du Défi des villes intelligentes en matière de mobilité et de sécurité alimentaire seront soutenus par une démarche transversale de gouvernance collaborative et de gouvernance des données. C’est dans ce cadre que se rattache notamment le LICER comme levier à la collaboration et l’engagement citoyen.

Pourquoi un laboratoire comme le LICER ?

Les partenaires porteurs de projets partagent une vision de changement pour faire de Montréal une ville résiliente qui amorce une nécessaire transition écologique. Pourtant, les modèles de gouvernance municipale ont parfois de la difficulté à s’adapter efficacement et rapidement au caractère innovant de certains projets répondant aux enjeux sociaux et environnementaux actuels.

Espace d’innovation et d’expérimentation autour des enjeux et des opportunités réglementaires que rencontrent les projets en mobilité et en accès à l’alimentation qui émergent de Montréal en commun, le LICER se positionne comme un levier pour soutenir le caractère innovant des projets proposés.

Piloté par la MIS en collaboration, pour la première année, avec Cité-ID/ENAP et Dark Matter Lab, le LICER collaborera avec une diversité d’acteurs et d’actrices issus de différents réseaux, secteurs et échelles d’intervention (universitaires, citoyens, privés, publics, municipaux, nationaux, etc.), afin d’identifier les enjeux et les opportunités réglementaires à la mise en œuvre de leurs projets et proposer des alternatives concrètes et réalistes.

En agissant de manière transversale en soutien aux projets en mobilité et en alimentation le LICER offre un espace de R et D sociale en cocréation et prototypage, spécifiquement dédié à l’innovation réglementaire.

Les prochaines étapes du LICER

D’ici à décembre 2020, le LICER travaille à planifier les activités des quatre prochaines années à travers une proposition de déploiement d’expérimentations.

Trois actions structurantes ont été identifiées :

  1. Identifier les enjeux nécessitant une expérimentation réglementaire concrète au sein de projets ciblés avec les partenaires des pôles mobilité et sécurité alimentaire.
  2. Explorer les problématiques visées par ces expérimentations en établissant une cartographie des personnes impliquées et de leur influence ainsi que des processus de conception des règlements.
  3. Définir les expérimentations du LICER et de leur portée dans le cadre du Défi des Villes intelligentes, en identifiant les potentiels d’innovations réglementaires et en définissant une méthodologie d’expérimentation qui sera déclinée à long terme, ainsi que les modalités et indicateurs d’évaluation et de réinjection des apprentissages qui y seront associés; en identifiant également les enjeux nécessitant une expérimentation réglementaire concrète au sein de projets ciblés avec les partenaires des deux pôles.

Restez à l’affût de l’évolution du laboratoire et des prochaines phases en suivant les actualités de la MIS et le site internet de Montréal en commun.

Les partenaires du LICER

Bianca Paquette et Louis-Georges Bernard, projet Consigne Don, Donation Deposit, Incubateur civique

Consigne Don : identifier les leviers de...

  • Actualités,
  • Cohorte Automne 2020,
  • Incubateur civique,

Alors que les mesures sanitaires établies pour contrer la pandémie ont fait reculer des acquis dans la gestion des matières résiduelles et que les objets à usage unique sont redevenus…

Sandrine Gueymard, projet Paroles d'aînés, lauréat de la cohorte de l'automne 2020 de l'Incubateur civique de la MIS

Paroles d’aînés : faire du récit de...

  • Actualités,
  • Cohorte Automne 2020,
  • Incubateur civique,

Au Québec, les personnes âgées de 65 ans et plus représentent environ 20% de la population. Celles qui atteignent l’âge de 85 ans et plus connaissent de surcroît le plus…

Daria Marchenko, porteuse du projet ECOist Club, lauréat de la cohorte de l'automne 2020 de l'Incubateur civique de la MIS

Promouvoir la sobriété numérique : EC...

  • Actualités,
  • Cohorte Automne 2020,
  • Incubateur civique,

La circulation des données numériques semble invisible. Pourtant, les infrastructures technologiques nécessaires au fonctionnement de cette industrie sont énergivores et leur empreinte carbone ne cesse d’augmenter. Avec son projet ECOist…