Les petits bals sauvages font valser Montréal

Ces mots sont ceux d’Oriane, musicienne fondatrice d’Orange Mist. De sa rencontre avec Balfolk Montréal au dialogue avec des immigrés de tout horizon rencontrés à Montréal, naît l’envie de remettre la musique traditionnelle à l’honneur, comme un rempart à la perte de connexion avec les racines artistiques de nos différentes cultures.

Oriane, Orange Mist

Propices à la rencontre et à la convivialité où musiciens et danseurs évoluent autour de musiques et danses traditionnelles, les bals folks répondent au besoin de créer du lien et de faire connaître la culture des diverses communautés habitant une ville, un quartier. Très populaires en Europe, les bals s’invitent au Québec, et sous l’impulsion d’Orange Mist, investissent les espaces publics et deviennent Les petits bals sauvages.

Des petits bals sauvages dans les rues de Montréal

Pensés comme une démarche légère et festive, les petits bals sauvages sont des bals folkloriques de danses traditionnelles ouverts à tous, gratuits, proposés de manière récurrente dans les espaces publics de Montréal (parcs, ruelles, pianos publics, …) animés par des musiciens professionnels locaux, un professeur de danse et des animateurs-danseurs expérimentés afin d’engager une forte participation citoyenne.

Ils ont pour but d’investir l’espace urbain de manière communautaire et artistique, de favoriser l’inclusion et la diversité culturelle en proposant des danses issues de pays variés, de reconnecter les habitants à leurs traditions et origines tout en leur donnant envie de les partager et de les transmettre. En somme, une reconnexion à la fois vers soi et vers l’autre.

Après un premier bal de ruelle réalisé dans le cadre de 100en1jour Montréal en 2018 et chaleureusement plébiscité par le public, est venue l’envie de répandre ces moments de partage dans toute la ville.

Déployer les petits bals sauvages avec l’Incubateur civique de la MIS

Sous l’impulsion de leurs amis, Orange Mist et Balfolk Montréal répondent alors à l’appel à projets de l’Incubateur civique de la MIS et envoient leur candidature.

Bingo ! Le projet est choisi pour intégrer la première cohorte en 2018. Prolongeant à la fois l’initiative des concerts sur balcon, déjà proposés par certains artistes, et celle des bals folks traditionnels organisés en milieu fermé, il est innovant dans la mesure où il permet de déployer la musique et la danse traditionnelles directement en milieu urbain, et de manière spontanée, ce qui ouvre la porte à tous les citoyens, y compris les non-initiés, et contribue à tisser des liens et à favoriser le capital social des communautés.

À travers les différents ateliers et accompagnements dispensés lors des semaines d’incubation à la Maison de l’innovation sociale, mais aussi grâce à l’entraide et aux échanges avec les autres participants, le petit bal de ruelle se déploie pour devenir les petits bals sauvages : une initiative qui tend à se multiplier dans les espaces publics de Montréal en gardant son authenticité et en remplissant sa vision de transmission auprès des citoyens.

Le lancement de la saison 2019 des petits bals sauvages a eu lieu le 1er juin lors de l’initiative citoyenne 100en1jour Montréal !

Vivement 2021 !

  • Actualités,

Que l’impact positif de vos projets en 2021 puisse l’emporter sur les défis de 2020!

Dix nouveaux projets citoyens qui se dé...

  • Actualités,
  • Incubateur civique,

La Maison de l’innovation sociale (MIS) dévoile les projets lauréats qui intégreront l’Incubateur civique dès le mois de janvier 2021.

L’impact social : une opportunité stratégique à intégrer dans toute organisation

L’impact social : une opportunité str...

  • Actualités,

Comment les entreprises peuvent-elles activement cibler les enjeux socio-environnementaux auxquels elles sont confrontées dans le déploiement de leurs activités ? La MIS et le Pôle IDEOS de HEC Montréal joignent…