Trois innovations sociales autour des enfants

Roots of Empathy / Racines de l’empathie

Racines de l’empathie (Roots of Empathy) a pour mission de bâtir des sociétés humaines, pacifiques et empreintes de civisme en stimulant le développement de l’empathie chez les enfants et les adultes.

À travers un programme d’enseignement scolaire fondé sur les résultats de recherches scientifiques, les élèves apprennent à gérer leurs émotions et à développer des compétences sociales et affectives en cultivant l’empathie, à travers des interactions avec des bébés.

The One World Futbol

Développé par One World Play Project, le ballon One World Futbol est indestructible, ne se dégonfle pas et ne nécessite pas de pompe. À l’origine, ce ballon répondait simplement au besoin des enfants vivant dans des conditions difficiles d’avoir un équipement qui dure plus longtemps que les ballons de football classiques.

Finalement, le projet a mis en évidence l’importance du jeu, au même titre que la nourriture, la médecine ou le logement et ce, quelque soit la culture ou la situation géographique. Sur un modèle de « one-on-one », pour chaque ballon acheté, un ballon est donné à des jeunes dans le besoin (zones de guerre, camps de réfugiés, zone désastrée, etc.) Par le sport, les enfants apprennent la résolution de conflits, l’égalité des genres, l’importance d’être actif et en santé.

École en réseau

L’École en réseau (ÉER) a pour mission d’accompagner les intervenants scolaires dans le développement d’une capacité de collaboration entre différentes classes, de la même commission scolaire ou d’ailleurs dans le monde, afin d’améliorer les apprentissages des élèves avec l’usage du numérique.

Le projet est né d’un besoin de repenser le modèle des écoles en village. Ces dernières, fragilisées par le déclin démographique observable dans plusieurs régions, sont souvent le lieu d’un roulement élevé de personnel – notamment en raison des classes multiâges – accentuant leur précarité. Ce modèle repose sur les dynamiques de réseaux qui offrent une nouvelle voie à l’apprentissage. Il contribue au déploiement de nouvelles pratiques d’organisation scolaire et pédagogique qui s’inscrivent au cœur des compétences du 21e siècle attendues chez les élèves selon l’UNESCO.

Daria Marchenko, porteuse du projet ECOist Club, lauréat de la cohorte de l'automne 2020 de l'Incubateur civique de la MIS

Promouvoir la sobriété numérique : EC...

  • Actualités,
  • Cohorte Automne 2020,
  • Incubateur civique,

La circulation des données numériques semble invisible. Pourtant, les infrastructures technologiques nécessaires au fonctionnement de cette industrie sont énergivores et leur empreinte carbone ne cesse d’augmenter. Avec son projet ECOist…

Lutter contre l’insécurité alimentaire : quelles alternatives aux banques de dépannage ?

Lutter contre l’insécurité alimentai...

  • Actualités,
  • Cohorte Automne 2020,
  • Incubateur civique,

Tandis qu’un nombre croissant de ménages québécois a connu des périodes de précarité alimentaire au cours des dernières années, la pandémie de Covid-19 n’a fait qu’exacerber les besoins en aide…

Jolette Côté et Audrey Lessard, porteuses du projet Couleurs d'enfants, lauréat de l'Incubateur civique

Avec Couleurs d’enfants, l’inclusion...

  • Actualités,
  • Cohorte Automne 2020,
  • Incubateur civique,

Sensibilisé aux problèmes d’exclusion sociale qui persistent dans la société, l’organisme Couleurs d’enfants, lauréat de la cohorte d’automne 2020 de l’Incubateur civique, accompagne le personnel des services de garde et…