Boîte à outils

Dans le cadre des parcours d’accompagnement et des services offerts par la MIS, nous proposons divers outils afin de soutenir les porteurs et porteuses de projets à fort impact social et environnemental.

Si vous cherchez à vous familiariser avec quelques éléments clés inhérents à la mise en oeuvre d’un tel projet, que vous êtes tout simplement curieux ou curieuse d’en savoir plus sur les démarches d’amorçage d’un projet, consultez les différentes ressources proposées sur cette page.

#01 - La théorie du changement

Une théorie du changement est une représentation schématique et synthétique de la façon dont on pense que le changement doit se produire.

 

C’est une méthodologie de planification stratégique qui permet de définir la vision ultime d’un projet ou d’une organisation, puis de cartographier les étapes préalables nécessaires afin d’arriver à accomplir cette vision, à travers une feuille de route ou un cadre conceptuel.

 

On y retrouve notamment : les changements ou impacts à court, moyen et long termes visés par l’intervention, les différents moyens mis en œuvre pour atteindre les changements visés et les publics ciblés. Le schéma peut également expliciter les hypothèses ou présupposés du projet et ses conditions de succès.

Apprenez-en plus sur la théorie du changement et la mobilisation de l’écosystème à l’aide d’une sélection de courtes capsules vidéos. Conçues pour une utilisation qui s’inscrit dans le cadre d’une démarche pédagogique plus large et comportant d’autres outils, celles-ci demeurent néanmoins très pertinentes. Elles mettent en vedette des experts et expertes de l’écosystème de l’innovation sociale avec qui la MIS collabore en continu pour fournir les outils nécessaires afin de passer de l’idée à l’action.

Produire une théorie du changement

Commençons par en apprendre davantage sur la théorie du changement, son intérêt et ses composantes avec l’intervention de Judith Gaudetcoach en impact, clarté stratégique et évaluation chez Innoweave et Natalie Chapdelainegestionnaire d’Innoweave pour le Québec et les communautés francophones.

Planifier l'évaluation d'une théorie du changement

Et ensuite, quelles sont les étapes suivantes à l’élaboration du programme ? Judith Gaudet – coach en impact, clarté stratégique et évaluation chez Innoweave – nous éclaire sur le sujet.

#02 - Mobiliser un écosystème de soutien autour de l'impact souhaité

Dans tout développement de projet à impact social, il importe de mobiliser une diversité de parties prenantes. Les vidéos qui suivent, présentées par Julie-Maude Normandincodirectrice, recherche et communication, CITÉ-ID Living Lab – prennent l’appareil municipal comme exemple de parties prenantes à mobiliser.

#03 - Le laboratoire vivant

Un laboratoire vivant, ou living-lab, vise à cocréer plutôt qu’à concerter. Son point de départ n’est ni la solution prédéterminée, ni la recherche de consensus, mais la créativité par la divergence, car le laboratoire vivant valorise avant tout les savoirs d’usage et l’expérience des bénéficiaires qui sont au centre de la cocréation des solutions. C’est pourquoi, dans un laboratoire vivant, ce sont les bénéficiaires qui en sont les contributeurs actifs et les porteurs de la démarche.

La MIS mène actuellement l’AcadieLab, un laboratoire vivant en réhabilitation des agroécosystèmes de la rivière L’Acadie, située sur la rive sud de Montréal. Elle a également mené à bien le LANVA, du 1er avril 2018 au 31 mars 2020, un projet destiné à stimuler l’innovation par le numérique au profit de la vie autonome des personnes âgées. Ce laboratoire vivant a généré un cycle de conception complet de nouveaux produits et services destinés aux personnes aînées souhaitant demeurer autonomes et actives dans l’espace public.

Suite à cette expérience, un cahier de processus regroupant les principaux apprentissages a été rédigé. Vous y trouverez les différentes étapes mises en place, les méthodes, les activités et les outils utilisés dans le cadre du projet.

#04 - Une démarche d’innovation sociale en période de crise

La MIS a eu le privilège d’accompagner pendant près de deux ans et demi les partenaires du Pôle communautaire et de santé sociale à Montréal-Nord, un projet collectif qui vise à créer des services intégrés en santé globale pour des populations en situation de vulnérabilité dans le secteur ouest de l’arrondissement.

Cette démarche d’innovation sociale a la particularité de s’être déroulée dans un contexte de pandémie de Covid-19 ayant généré de multiples obstacles et barrières. Pour continuer à soutenir les partenaires du projet qui aspirent à innover dans leurs pratiques pour concevoir des services adaptés à une population plus difficile à rejoindre, la MIS a été amenée à repenser, en continu, son approche.

Au terme de son accompagnement, la MIS souhaite partager le récit de cette expérience qui met en lumière la richesse des adaptations générées en termes d’activités et d’outils propres à une démarche d’innovation sociale par le design, le tout dans un contexte où les interactions humaines, centrales à cette démarche, se retrouvent soudainement limitées.

Ce récit a le potentiel d’inspirer les porteuses et porteurs de projets intéressés à entamer une démarche d’innovation sociale, mais aussi d’interpeller les praticiennes et praticiens en design devant évoluer dans un contexte de contraintes multiples ou en amont de projets. Une telle approche de design en phase d’amorce est plutôt rare dans ce champ de pratique et implique notamment des étapes préliminaires de concertation et de renforcement de capacités. Elle présente aussi et surtout un fort potentiel de codéveloppement entre partenaires et designers, et d’évolution de la pratique. À lire et à partager!

Projets d’innovation sociale soutenus