Projet Young

Le Projet Young regroupe pour une période de 22 mois une vingtaine d’organismes culturels et communautaires, d’artistes et d’entrepreneurs sociaux dans un bâtiment industriel vacant du quartier Griffintown à Montréal.

L’usage transitoire d’un bâtiment vacant

Montréal compte des centaines de bâtiments vacants et sous-utilisés, dont nombreux appartenant à la municipalité. Initiative provenant de la stratégie d’innovation urbaine Villes d’Avenir, Laboratoire transitoire vise à jumeler les propriétaires de certains de ces bâtiments avec des regroupements issus de la communauté, incluant des innovateurs sociaux, des artistes et des associations culturelles dans le but d’alléger les coûts, regrouper des visionnaires dans un espace collaboratif et dynamique et permettre à des projets vivant leurs balbutiements de prendre leur essor.

Le projet pilote de Laboratoire transitoire

En 2017, la MIS a travaillé côte à côte avec ses partenaires, dont Entremise, afin de mettre sur pied le premier projet pilote du Laboratoire transitoire, Projet Young, qui a été inauguré en mars 2018 dans un bâtiment municipal situé au 204 rue Young et aura une durée de vie de 22 mois. S’inscrivant pleinement dans le mouvement philosophique montréalais en innovation sociale urbaine, il s’agit du premier projet du genre à Montréal.

Encore une fois, la MIS a joué un rôle de facilitateur, prêtant conseil et ressources à cette importante initiative conformément à notre mandat de mettre en place les conditions gagnantes permettant aux innovateurs sociaux de franchir l’étape parfois périlleuse entre idéation et réalisation.

Intégrer le projet Young

Un appel à candidatures pour les porteurs de projet intéressés à participer et à faire vivre le lieu, a été lancé en décembre 2018. La MIS a contribué au comité de sélection des projets et des participants. La présence de la MIS au sein de l’espace Young a pour but de soutenir les initiatives en les accompagnant dans la mise en structure et la maturation de leur projet, jusqu’à l’incubation, l’accélération et la mise à l’échelle par d’autres acteurs de l’écosystème montréalais.

Les partenaires du projet

Laboratoire transitoire est le résultat d’un partenariat public-privé philanthropique qui a permis de lier la MIS à la Ville de Montréal, à Entremise et à la fondation McConnell (programme Des villes pour tous. Le projet a bénéficié du soutien du gouvernement du Québec par le biais du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole, administré par le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

En offrant l’accès à un bâtiment municipal pour accueillir le premier projet pilote d’urbanisme transitoire, notre administration assume son rôle de leader et de propriétaire exemplaire, comme elle s’était engagée à le faire dans le Plan d’action en patrimoine 2017-2022. Alors que plusieurs entrepreneurs, groupes communautaires, artistes et citoyens sont à la recherche de locaux pour mener à bien leurs projets, leur offrir d’occuper des bâtiments publics vacants de façon temporaire relève de la bonne gestion. Plutôt que de payer pour garder des bâtiments vides, nous allons encourager l’entrepreneuriat, le travail communautaire, la vie culturelle et la création d’emplois. Tout le monde en sortira gagnant.

— Valérie Plante, mairesse de Montréal

Nos autres projets