Violaine se passionne depuis toujours pour l’humain et sa complexité. Son parcours professionnel au sein d’organisations humanitaires, dont la Croix-Rouge internationale, l’amène à travailler dans une quinzaine de pays en situation de conflits armés et de catastrophes naturelles, où elle œuvre au renforcement des capacités organisationnelles des autorités locales. Son but ? Améliorer la pertinence des programmes en place pour qu’ils puissent mieux répondre aux réels besoins des communautés. Avant de se joindre à la MIS, elle est à la tête d’une fondation privée où elle accompagne des centaines d’agents de changement dans la transformation de leurs propres communautés pour améliorer l’éducation et la santé des autochtones au Canada, combattre le trafic humain et l’esclavage, mieux intégrer les immigrants et réfugiés dans leur milieu d’accueil, et transformer les normes sociales entourant la discrimination et la violence faite aux enfants. En droite ligne avec sa passion et son expertise, on ne s’étonne plus qu’elle aboutisse à la codirection générale de la MIS. Et même si l’équipe est pacifiste, on aime dire qu’« on ne part pas à la guerre sans Violaine ! »
UN DÉFI? « Accompagner efficacement le changement interne nécessaire aux individus et aux organisations pour augmenter leur impact de manière durable. »