Diplômé en histoire, Marc-André développe rapidement le goût du travail terrain. D’abord guide muséal, il se transforme très vite en entrepreneur social en mettant sur pied un OBNL qui collecte et valorise les histoires de vies. Initié à l’approche sociale en muséologie, il n’en fallait pas plus pour donner le coup d’envoi à une carrière vouée à façonner, à sa hauteur, un monde meilleur ! Des études en gestion de projet à HEC Montréal lui permettent de parfaire ses compétences et de soutenir plus efficacement les projets qu’il mène. À la TOHU, en tant que responsable du financement et des partenariats publics, puis chez Avenir d’enfant de la Fondation Lucie et André Chagnon, en tant que conseiller aux stratégies en partenariats et innovation, il acquiert une solide expérience dans la gestion des parties prenantes auprès de partenaires nationaux des milieux institutionnels et communautaires. Son doigté, sa diplomatie et son esprit taquin font de lui un des rassembleurs clés de la MIS!
Un défi ? « Demeurer sensible à la complexité des relations entre les individus et les organisations pour mieux les accompagner dans leur quête et les aider à révéler leur plein potentiel pour un monde meilleur ! »